Retour à la liste

Gaëtan Gromer

Animé par l’extension du domaine artistique par les technologies mais également par les nombreux questionnements qu’elles suscitent, Gaëtan Gromer mène une activité de création aux confluents de la composition, de la performance et de l’installation multimédia.

Il interroge notamment l’impact social et environnemental des technologies, le discours politique technocentrique et la fabrication de l’information. Il utilise principalement l’étonnant pouvoir de suggestion et d’immersion du sonore pour livrer un regard sur le monde, un point d’ouïe particulier, pour “dire” avec le son.

Il fait régulièrement converser son travail avec d’autres disciplines artistiques et techniques au sein notamment du collectif d’arts technologiques Les Ensembles 2.2, dont il assume la direction artistique, et des nombreuses collaborations avec des artistes comme Maria La Ribot, Léo Henry, Etienne Fanteguzzi, Zahra Poonawala, Philippe Boisnard, Nicolas Schneider, Paul Hossfeld, Espèce de collectif, Germain Roesz, Sylvie Villaume, Stéphane Perger, etc.

Il est l’un des lauréats du prix européen d’arts numériques Imagina Atlantica 2012 à Angoulême et a écrit la musique de Juste l’embrasser de Samuel Henry, prix SABAM au festival international du film fantastique de Bruxelles en 2008.

Il se produit et expose régulièrement dans sa ville d’origine, Strasbourg (Opéra, TNS, PMC, Shadok, le Maillon, Pôle Sud, les festivals Ososphère et Artefacts, etc.). Mais aussi, entre autres, au MAMCO (Genève), à l’e-Werk (Friburg), au CAC (Vilnius), au Fresnoy (Tourcoing), à la Fondation Fernet Branca (Saint-Louis), au CCAM (Vandoeuvre), à l’Oiseau Mouche (Roubaix), au Centre Databaz (Angoulême), à la Nuit Blanche (Bruxelles), au Park in Progress (Mons), au Laboral (Gijon), au Transient (Paris), à Accès)s( (Pau), au Digital Life (Rome), aux Electric Nights (Athènes), etc.

Ses disques [fri:z] et Noise Level ont été respectivement sélectionnés dans le Top 10 des meilleurs albums Ambient de 2014 par le webzine français SWQW et dans le Top 10 des meilleurs albums Drone de 2016 par le webzine américain A closer listen.

Les Ensembles 2.2

Les Ensembles 2.2 – dialogues entre arts sonores et technologies. Ces quelques mots font immédiatement apparaître l’essence même du projet : l’obsession pour le pluriel. Car si le son constitue notre matériau commun, le champ d’activité s’étend à un ensemble varié de pratiques telles que la musique, la performance, les arts plastiques, la poésie ou encore la littérature numérique, qui s’hybrident entre elles et avec d’autres comme la danse, le théâtre, le cinéma ou encore les arts numériques. Cette expérience, forgée au fil de nos dix années d’existence, nous permet d’opérer des interactions libres entre le son et les espaces, temps, mouvements et formes.

Où retrouver Gaëtan Gromer :