23/24/25
septembre 2021

édition n°1 édition n°1 édition n°1 édition n°1 édition n°1 édition n°1 édition n°1 édition n°1 édition n°1 édition n°1 édition n°1   édition n°1 édition n°1 édition n°1 édition n°1 édition n°1 édition n°1 édition n°1 édition n°1 édition n°1 édition n°1 édition n°1  

Manifeste

Face aux transformations et aux multiples secousses que traverse notre époque, la société dans son ensemble est confrontée à un besoin de proposer de nouveaux récits et de nouvelles alliances pour faire société. La complexité des enjeux auxquels nous devons faire face collectivement amène à un mode opératoire transdisciplinaire et collaboratif plaçant les acteur·rice·s dans une logique de réseau.
Convaincu·e·s que ces mutations appellent un besoin de réinvention et d’imagination, nous souhaitons placer la créativité et la création au cœur des réponses formulées pour penser des futurs désirables.
Donner à voir la richesse, la diversité des propositions portées par les acteur·rice·s du territoire pour essaimer la créativité dans toutes les facettes de l’économie. Promouvoir les collaborations entre acteurs privés et créatifs pour démontrer le potentiel qu’apporte le dialogue entre ces deux écosystèmes dans les processus d’innovation.

Face aux transformations et aux multiples secousses que traverse notre époque, la société dans son ensemble est confrontée à un besoin de proposer de nouveaux récits et de nouvelles alliances pour faire société. La complexité des enjeux auxquels nous devons faire face collectivement amène à un mode opératoire transdisciplinaire et collaboratif plaçant les acteur·rice·s dans une logique de réseau.
Convaincu·e·s que ces mutations appellent un besoin de réinvention et d’imagination, nous souhaitons placer la créativité et la création au cœur des réponses formulées pour penser des futurs désirables.
Donner à voir la richesse, la diversité des propositions portées par les acteur·rice·s du territoire pour essaimer la créativité dans toutes les facettes de l’économie. Promouvoir les collaborations entre acteurs privés et créatifs pour démontrer le potentiel qu’apporte le dialogue entre ces deux écosystèmes dans les processus d’innovation.
C’est de ce constat qu’a germé l’idée d’un temps fort, sous la forme d’un évènement qui serait tout à la fois une vitrine de solutions, un espace de réflexion et un laboratoire d’expérimentation. La Biennale européenne de la Créativité.
Regroupant représentant·e·s du monde socio-économique et s’appuyant sur les compétences des filières culturelles, la Biennale propose des parcours de découvertes thématiques autour des transitions majeures de notre époque.
Vitrine de solutions, la Biennale expose le potentiel d’innovation et d’ouverture du champ des possibles des acteurs créatifs et culturels, au moyen d’exemples concrets et de témoignages inspirants. Cette vitrine doit questionner les certitudes et favoriser la mise en œuvre de collaborations nouvelles tout en mettant en avant les succès d’initiatives existantes.
Espace de réflexion, la Biennale crée des opportunités de co-construction de solutions entre le monde socio-économique et les acteurs créatifs pour répondre aux attentes citoyennes . Cet espace doit permettre l’émergence et l’expression d’idées, et le partage de tous types de savoirs : académique, professionnel ou expérientiel.
Laboratoire d’expérimentation, la Biennale offre des interactions et challenges inédits entre créatif·ve·s et professionnels ou grand public, de sorte à nouer un dialogue où chacun·e est à tour de rôle acteur·rice et spectateur·rice. Y sont explorées les dimensions sensibles propres au secteur créatif.
Pour sa première édition, la Biennale européenne de la créativité abordera plus spécifiquement trois grandes thématiques : les espaces urbains, la gastronomie et l’économie circulaire.
Trois sujets traversés par des enjeux écologiques, sociaux et démocratiques.
En tant qu’événement fédérateur d’un réseau d’acteur·rice·s, la Biennale sera l’hôte de programmations partenaires apportant ainsi une porosité à la fois des contenus et des publics.

thématique thématique thématique thématique thématique thématique thématique thématique thématique thématique thématique   thématique thématique thématique thématique thématique thématique thématique thématique thématique thématique thématique  

Espaces urbains

La Biennale questionnera les liens qu’entretiennent créativité et espaces urbains. La place de l’art dans l’espace public, le rôle que peuvent jouer la créativité
et la culture pour transformer les imaginaires, pour (re)donner vie à un espace et améliorer
le vivre ensemble.

Gastronomie

Comment la créativité s’immisce dans ce que nous consommons ? Les industries créatives transforment et renouvellent nos habitudes. Réinventer notre expérience gustative, nous apprendre à mieux consommer grâce au design ou aux jeux vidéo sont autant de promesses

Comment la créativité s’immisce dans ce que nous consommons ? Les industries créatives transforment et renouvellent nos habitudes. Réinventer notre expérience gustative, nous apprendre à mieux consommer grâce au design ou aux jeux vidéo sont autant de promesses que la Biennale propose. La créativité nous offre ainsi une contribution aux transitions tout
en valorisant les savoir‑faire traditionnels
et coutumes régionales.

Économie circulaire

Face à l’urgence climatique, de nouveaux modèles économiques émergent et viennent bousculer nos paradigmes actuels. Entreprises, collectivités, citoyen·ne·s, nous sommes tous·tes concerné·e·s par un besoin de faire mieux. Les évolutions réglementaires, la gestion des risques et contraintes

Face à l’urgence climatique, de nouveaux modèles économiques émergent et viennent bousculer nos paradigmes actuels. Entreprises, collectivités, citoyen·ne·s, nous sommes tous·tes concerné·e·s par un besoin de faire mieux. Les évolutions réglementaires, la gestion des risques et contraintes environnementaux, la diminution des déchets sont autant de défis que l’économie circulaire permet de relever. La créativité dans
le réemploi, la préservation des savoir-faire,
le design circulaire sont autant de solutions que la Biennale souhaite explorer.

éco-manifestation éco-manifestation éco-manifestation éco-manifestation éco-manifestation éco-manifestation éco-manifestation éco-manifestation éco-manifestation éco-manifestation éco-manifestation  éco-manifestation éco-manifestation éco-manifestation éco-manifestation éco-manifestation éco-manifestation éco-manifestation éco-manifestation éco-manifestation éco-manifestation éco-manifestation 

Une manifestation éco-responsable

La démarche éco-responsable de la Biennale Européenne de la Créativité s’est traduite par l’adhésion à la charte de l’association Éco Manifestations Alsace (EMA). A travers cette charte, la Biennale s’engage face aux enjeux d’un monde qui change.

La démarche éco-responsable de la Biennale Européenne de la Créativité s’est traduite par l’adhésion à la charte de l’association Éco Manifestations Alsace (EMA). A travers cette charte, la Biennale s’engage face aux enjeux d’un monde qui change.

La charte, créée conjointement entre ACCRO et EMA, répond aux besoins et aux capacités de l’événement.

Bien que ces engagements aient été peu visibles pour le public, ils restent des engagements de fond, en lien avec les thématiques de la Biennale : la gestion des déchets, la question de l’alimentation… Si les engagements pris par ACCRO dans le cadre de la charte ont été respectés, il reste encore à parfaire la communication envers le public dans le but de sensibiliser le plus grand nombre.

Le label

La Biennale Européenne de la Créativité a été labellisée éco-manifestation de niveau 2 avec un total de 61 points.

La charte éco-manifestation se décline en 7 enjeux qui regroupent plusieurs critères : la gestion globale et les actions sociétales, la gestion des déchets, la communication, les déplacements, l’alimentation, la sensibilisation, l’énergie et l’eau.

La Biennale Européenne de la Créativité a été labellisée éco-manifestation de niveau 2 avec un total de 61 points.

La charte éco-manifestation se décline en 7 enjeux qui regroupent plusieurs critères : la gestion globale et les actions sociétales, la gestion des déchets, la communication, les déplacements, l’alimentation, la sensibilisation, l’énergie et l’eau.

Un événement qui veut obtenir le label éco-manifestation doit remplir ces critères, ce qui va lui garantir un certain nombre de points. Cela détermine le niveau de l’éco-manifestation et, de fait, rend compte des efforts d’un événement dans une démarche éco-responsable.

Le label se compose de 3 niveaux :

  • L’événement a comptabilisé 40 points et obtient le niveau 1,

  • L’événement a comptabilisé entre 55 et 74 points et obtient le niveau 2,

  • L’événement a comptabilisé plus de 75 points et obtient le niveau 3.

 

Compensation carbone

Cette charte a été complétée par une compensation carbone. Ce dispositif permet de verser des fonds à EMA en fonction des émissions de CO2 de l’événement, fonds allant ensuite vers des associations solidaires.

La compensation carbone de la Biennale a été calculée en fonction de plusieurs facteurs comme l’alimentation ou les déplacements. Ce sont donc 3 tonnes qui ont été compensées.

l’équipe l’équipe l’équipe l’équipe l’équipe l’équipe l’équipe l’équipe l’équipe l’équipe l’équipe  l’équipe l’équipe l’équipe l’équipe l’équipe l’équipe l’équipe l’équipe l’équipe l’équipe l’équipe 

ACCRO dynamise l’écosystème des industries créatives et culturelles de l’Eurométropole de Strasbourg, des métropoles et de la Région Grand Est au service des acteurs économiques, en développant des actions de promotion, de sensibilisation et d’accompagnement entre les acteurs créatifs et les autres acteurs économiques afin d’initier des collaborations et de contribuer au développement économique territorial.

Ses missions se déclinent en 4 axes stratégiques :
— Animer un écosystème créatif composé des différents acteurs des industries créatives et culturelles
— Promouvoir les filières créatives et soutenir leur développement économique
— Sensibiliser les acteurs privés à la créativité pour les rendre plus innovants et compétitifs
— Accompagner les porteurs de projets collaboratifs croisant arts, sciences et économie.

À ce titre, ACCRO porte l’organisation de la Biennale (programmation, production, communication).
La construction et la programmation de la Biennale Européenne de la Créativité sont le fruit de la collaboration de nombreux acteurs régionaux, ayant pris part à une dynamique de coopération apportant richesse et densité à cette première édition.